Comment déjouer la sédentarité en temps de pandémie?

Comment déjouer la sédentarité en temps de pandémie
Plusieurs semaines et mois se sont écoulés depuis l’arrivée du Covid-19 dans nos vies, pour la grande majorité l’impact de cette pandémie est grand dans notre niveau d’activité physique puisque nos déplacements sont limités au minimum, les activités sportives organisées demeurent toujours interdites et les centres intérieurs de conditionnement physique demeurent toujours (au moment de la rédaction de cet article) fermés.
Les dangers pour la santé physique de cette sédentarité indirectement renforcés par les recommandations sanitaires des autorités sont nombreux et sont associés à un fardeau de troubles mentaux comorbides chez certaines personnes.
Selon l’Organisation mondiale de la santé (OMS), la sédentarité accrue est associée à une augmentation de toutes les causes de mortalité. Plus spécifiquement, les risques de maladies cardiovasculaires, de diabète et d’obésité (ainsi que les maladies métaboliques reliées à l’obésité) sont doublés.
De plus, on observe en ce moment un niveau d’anxiété plus grand au niveau de la population qui en étant davantage isolé et sédentaire fait face à une incidence plus élevée que jamais de souffrir de troubles anxieux et de dépression.
Enfin, les patients sédentaires souffrant de douleurs chroniques peuvent percevoir une détérioration de leurs conditions physiques qui est associée à une sévérité accrue des symptômes algiques et de limitations dans les activités de la vie quotidienne.
En prenant compte des risques pour la santé, il est facile de comprendre que la sédentarité est un ennemi sournois qui ne fait pas les manchettes, mais qui mérite amplement notre attention.
Comment déjouer la sédentarité actuellement ?
1 – Adopter de façon progressive des pratiques sportives ou d’activités physiques dehors (ex. Marche, vélo, tennis, golf ou toutes autres activités sportives autorisées par les autorités)
2 – Demeurer actif à la maison (ex. Télétravail debout, tâches ménagères quotidiennes, jardinage et toutes autres activités quotidiennes possible à la maison)
3 – Débuter progressivement des entraînements physiques guidés par un professionnel de l’activité physique en télé-entraînement (ex. Yoga, entraînements en circuits, entraînements fonctionnels avec ou sans équipements ou tout autre type d’activité physique supervisé)
Comme kinésiologues, en plus d’aider nos patients dans leur cheminement thérapeutique nous favorisons l’adoption d’habitudes de vie saines et actives même pendant la crise sanitaire actuelle. La prise en charge se fait de façon virtuelle ou en personne dans l’un de nos centres où nous avons un protocole sanitaire qui nous permet de vous accueillir sereinement pour vos consultations.
Pour plus d’informations sur nos services, vous pouvez nous contacter via la messagerie de notre page Facebook KINELITE ou notre site web : kinelite.ca

Laisser un commentaire

Facebook
Instagram
YouTube
LinkedIn
Share