• Vos rendez-vous

    Veuillez vous connecter pour voir vos rendez-vous à venir.

Les étirements

Depuis plusieurs années, on nous dit de s’étirer ! Souvent avant et d’autres après l’entraînement… Il y a de quoi à être perdu ! 

 

Ici, on vous explique les fondements de l’étirement pour éclaircir le sujet !

————————————————————————————————————————

 

Pourquoi s’étirer ? 

 

Les étirements permettent d’augmenter la flexibilité et la mobilité. 

  • Flexibilité : Capacité des muscles, tendons, ligaments à s’allonger et à devenir plus souples. 
  • Mobilité : Accroître l’amplitude de mouvement d’une articulation. 

 

Comme n’importes quels objectifs, si on s’étire fréquemment les résultats arriveront plus rapidement. Toutefois, si l’on arrête de s’étirer, après 4 semaines les effets vont s’être dissiper.  

 

Qui ?

 

Cela dépend de plusieurs facteurs : le type de sport pratiqué, l’objectif d’être plus flexible, l’âge, après s’être blessé…

 

Certains sports, tels que la gymnastique et le ballet requièrent de beaucoup de flexibilité pour être capable de réaliser des figures et la fameuse “split”. 

 

La course à pied, le soccer, football ou haltérophilie sont des sports qui demandent de la puissance et de la rigidité des muscles. Exemple : courir avec des jambes molles comme du spaghetti, ça n’avance pas très loin… 

 

Sur un continuum, on à les 2 extrêmes : 

 

Trop d’étirements : nuire à l’élasticité du muscle à réagir comme un “spring”

Trop peu d’étirement : perdre de la capacité à emmagasiner de l’énergie et peut causer des déchirures/crampes après trop de stress et pression sur les muscles. 

 

⚠️‼️ ATTENTION : Les blessures ne sont pas causées par un manque d’étirement, mais bien par un manque de force du muscle ou que le muscle ne s’est pas contracté au bon moment !! 

 

Quand ? 

Avant 

Après 

 

Quoi ? & Comment ? 

  • Statique : Maintenir une position inverse à la fonction du muscle. (ex : étirement du fléchisseur de la hanche, pour l’étirer on doit aller en extension de la hanche)

 

  • Dynamique : Étirement en mouvement pour augmenter l’amplitude de mouvement d’une articulation.

 

  • PNF : Méthode variant l’étirement, la contraction et la relaxation musculaire. (ex : 20s. d’étirement – 5s. Contraction – Relâcher dans la même position – 10s d’étirement au nouveau point + difficile – pause 30s. et répéter)

 

  • Balistique : Étirements avec rapides et fortes contractions des muscles. 

 

Combien ? 

Le nombre de temps recommandé pour les exercices d’étirements dépend du type d’activité pratiquée et de vos objectifs. Exemple : La gymnastique demande plus de temps d’étirement qu’un haltérophile. 

 

Pour monsieur/madame tout le monde : idéalement 30sec. ou plus par exercices pour les étirements statiques. 

 

Où ? Chez KINELITE !  

 

Pour bien vous guider dans vos choix d’étirements : Je vous invite à communiquez avec nous ! @KINELITE.

 

Bonne étirement ! 🐈