• Vos rendez-vous

    Veuillez vous connecter pour voir vos rendez-vous à venir.

Ergonomie au bureau 101

Ergonomie de Bureau

 

Vous avez un travail de bureau? Il vous arrive d’avoir des douleurs au cou, aux épaules, aux coudes, au dos? Vous avez le nerf sciatique qui coince? Voici quelques conseils pour vous aider à améliorer votre posture de travail.

 

Tout d’abord, il est important de savoir qu’il n’existe pas une seule bonne technique de travail. En effet, l’idéal est de bouger le plus possible durant sa journée et d’éviter de rester en position assise statique prolongée. Il est recommandé de se lever et de marcher environ aux 30 à 50 minutes durant la journée1. Cela limiterait les douleurs associées à la posture de travail assise prolongée.

 

Voici les points clés à retenir pour limiter les risques de douleurs chroniques lorsqu’on est assis durant un long moment au bureau.

La hauteur de l’écran

 

Afin de limiter les mouvements de la tête et d’éviter des douleurs au cou, le haut de l’écran devrait être aligné avec la hauteur des yeux et non pas le milieu. Ainsi, le regard n’a qu’à descendre sans que le cou n’ait à s’incliner vers l’avant ou l’arrière.

 

La hauteur de l’assise

 

Le siège sur lequel vous vous assoyez devrait vous permettre d’appuyer vos pieds complètement au sol et d’avoir les genoux pliés à environ 90degrés. Dans le cas où l’assise est trop haute, les cuisses sont trop appuyées sur le siège, ce qui écrase les nerfs et nuit à la circulation sanguine. Dans le cas contraire, soit si l’assise est trop basse, les ischions seront appuyés directement sur le siège et le dos perdra sa courbe naturelle, ce qui pourrait avoir pour effet de causer des lombalgies.

 

Le dossier

 

Le dossier devrait être légèrement incliné vers l’arrière afin que votre dos puisse s’appuyer au complet sur celui-ci. Le dossier devrait permettre au dos d’être appuyé en entier et de conserver sa courbe lombaire naturelle. Le fait d’être incliné un peu vers l’arrière permet de transférer un peu de charge sur le dossier qui n’est pas sur la colonne vertébrale.

 

La position des bras

 

La chaise utilisée devrait être munie d’appui-coudes. Afin de diminuer la surcharge au niveau du cou, les coudes devraient y être appuyés. Il faut également éviter d’appuyer la partie musculaire de l’avant-bras pour éviter d’écraser les nerfs et d’empêcher la circulation sanguine.

 

Ces petits trucs devraient vous aider à être confortable au travail. Rappelez-vous que le plus important est qu’il n’y a pas qu’une seule bonne posture de travail, mais bien que le mouvement est la clé. Soyez actif le plus possible dans votre quotidien et vous pourrez ainsi diminuer les risques de douleurs chroniques associées à la posture assise prolongée. Un kinésiologue pourra vous aider à intégrer ce mode de vie actif dans votre vie.

Au boulot!

Lydia Preston, B. Sc. Kinésiologie

https://www.cchst.ca/oshanswers/ergonomics/sitting/sitting_overview.html

http://www.irsst.qc.ca/media/documents/PubIRSST/R-897.pdf